L'Eloquence du Bégaiement - Finale du concours

Théâtre Bobino - Dimanche 18 octobre 2020

 

Programme de la finale – Théâtre Bobino – 18 octobre 2020

  • 15h30 – Accueil
  • 16h00 – Ouverture du concours
  • 16h30 – Discours des finalistes
    • Faut-il vivre sans risques ? pour : Lisa Pujol – contre Fred Earvin Diambaka
    • L’enfer est-ce les autres ? pour Manda Rakotosolofo – contre Isabelle Pinot
    • Le silence est-il d’or ? pour: Clément Gautron – contre : Emery Delmotte
  • 17h30 : La parole à l’organisation
  • 17h45 : Remise des prix
  • 18h00 : Clôture

Soutenez les actions de l'Association Parole Bégaiement

 

Composition du jury :

  • Flavie Flament, animatrice et scénariste, Présidente du jury
  • Sophie Cluzel, Secrétaire d’état au handicap
  • Stanislas Niox-Chàteau, bégue et fondateur de Doctolib, Parrain de l’évènement
  • Véronique Aumont-Boucand, orthophoniste spécialisée dans le bégaiement, membre de nombreux groupes de recherches internationaux et à l’origine de la diffusion des techniques d’orthophonie modernes en France
  • William Chiflet, bègue, auteur du livre “Sois bègue et tais-toi” et DGA de Morgane Production
  • Jean-Marc Dumontet, producteur de spectacles et hôte de l’événement
  • Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil National des Barreaux
  • Yan-Eric de Frayssinet, président de l’Association Parole Bégaiement
  • Benjamin Louis, influenceur dans le domaine du handicap, reconnu en 2018 et 2019 par LinkedIn, comme Top Voices France
  • Guillaume Prigent, professeur d’art oratoire à Sciences-Po et à l’école de guerre, directeur du développement du club des juristes, co-créateur du Grand Oral

La manifestation est accessible sur réservation, prenez vos billets sur Eventbrite.

Cet événement est soutenu par Dauphine Solidarité Handicap, Microsoft et France TV.

Téléchargez le flyer du programme

Bégayer et être éloquent

Les troubles de la fluence associés au bégaiement sont souvent perçus par le grand public comme un frein à la communication et plus spécifiquement à l’éloquence.
En fondant « L’éloquence du bégaiement », le premier concours réservé aux personnes qui bégaient, l’ambition est triple :

  • démontrer que les bègues peuvent être de bons communicants et d’excellents orateurs ;
  • montrer toute la richesse qui peut être associée au bégaiement : dépassement de soi, éloge de la différence, humour, émotion, etc. ;
  • faire grandir cet événement afin d’en faire un rendez-vous incontournable dont tous pourront s’inspirer et promouvoir le handicap, L’acceptation de soi au-delà de ladifférence, et l’éloquence.

« Tu es capable de tout faire »

Extrait du documentaire L’éloquence du bégaiement

Réalisation, image et montage : Melissa Bronsart

 

 

Le concours d’éloquence

En organisant ce concours, nous souhaitons d’abord montrer et médiatiser le fait que les personnes qui bégaient peuvent être éloquentes et disposer d’un pouvoir de conviction et d’entraînement réel. Mais nous portons aussi une ambition tournée vers la communauté bègue en amenant les personnes qui bégaient à se rendre compte des capacités et des compétences qu’elles ont pu développer avec le bégaiement et de faire de ce dernier une force lorsqu’elles doivent communiquer. Les épreuves et les combats menés par ceux qui bégaient pour contrôler leur fluence est en effet une source de détermination et d’énergie qui peut être mise au service de leurs convictions ou de leurs engagements.
Ce concours d’éloquence n’est pas un concours où les candidats doivent être meilleurs que leurs adversaires mais un concours contre soi-même, où chacun doit constamment se dépasser.

« La différence est-elle une chance ? »

Extrait du documentaire L’éloquence du bégaiement

Réalisation, image et montage : Melissa Bronsart

 

 

La formation à l’éloquence

La formation s’organise en 3 samedis où des spécialistes français de l’éloquence, de la voix, du bégaiement et du théâtre animent des masterclass pour couvrir les différents aspects de la communication d’une personne qui bégaie :

  • La forme (le regard, la gestuelle, l’intonation, la posture)
  • Le fond (la structure, l’argumentation)
  • Le bégaiement lorsqu’on fait une présentation ou un discours

Un grand merci à Stéphane André et l’école d’art oratoire, Tanya Mattouk, Pierre Derycke, Charles Haroche, Isabelle Chataignier, Mylène Hue, Mifa Cassuto, Isabelle Lecron-Miossec, William Chiflet et Guillaume Prigent pour leur soutien et investissement lors des formations.
Ce projet mobilise également près de 30 personnes passionnées d’éloquence et de bégaiement.

 

Un événement annuel

Ce projet a vocation à être organisé annuellement. Les inscriptions sont disponibles www.begaiement.org et sur facebook chaque année à partir de décembre/janvier pour un début en février/mars. La finale de l’édition 2020 a dû être décalée au 2ème semestre 2020.

Ce projet est soutenu par L’Université Paris-Dauphine, Microsoft France et la fondation Engagement Médias.

 

En savoir plus

Voir l’article sur la finale de l’Eloquence du bégaiement 2019.

Share This