Conférentiers invités au 9ème colloque de l'Association Parole Bégaiement

21 mars 2020 - Paris

Stéphane André

Ancien bègue, Stéphane André est fondateur et Directeur Pédagogique de l’Ecole de l’Art Oratoire. Après une formation de comédien et quelques années de pratique, il fut engagé comme metteur en scène dans le circuit des théâtres lyriques français, de l’Opéra de Lille, Théâtre du Capitole à Toulouse en passant par les Opéra de Nantes, de Nancy et d’Avignon.

Diplômé de l’Essec, il fut très tôt sollicité pour donner des cours de parole en public dans les entreprises puis dans le monde politique. Il apprit ainsi à distinguer le travail de l’orateur de celui du comédien, et chez chaque orateur ce qui relève du style qu’il faut respecter, et d’une technique qui peut s’enseigner à tous. Cette technique, qu’il a construite au fil des années, est aujourd’hui enseignée par les professeurs de l’Ecole de l’Art Oratoire.

A l’occasion du colloque, Stéphane André animera une conférence-masterclass avec la participation de volontaires. 

 

Ali Berquez

Ali Berquez exerce au Centre du bégaiement Michael Palin de Londres (Michael Palin Center for Stammering) depuis 2000. Diplômée de la City University, elle possède un diplôme de troisième cycle en thérapie cognitive.  Jusqu’en 2010, Ali a été co-responsable du programme d’information sur le bégaiement à destination du personnel de l’éducation en Angleterre.
Actuellement Ali a en charge la clinique du Centre Michael Palin pour les enfant, adolescents et adultes qui bégaient.
Elle y est aussi responsable de l’enseignement des thérapies du bégaiement. Elle donne des formations et intervient régulièrement dans les conférences internationales.

Ali Berquez exposera la thérapie brève de l’enfant développée et dispensée au Centre Michael Palin.

Anne-Lise Giraud

Anne-Lise Giraud est docteur en neurosciences, spécialiste du langage et des ses pathologies. Elle est directeur de recherche au CNRS et professeur ordinaire à l’Université de Genève, où elle dirige un laboratoire de recherches sur le cerveau, l’audition et le langage. Elle est co-auteur de plusieurs publications sur les aspects neurologiques du bégaiement.

Anne-Lise Giraud a publié en 2018 chez Odile Jacob le livre Le cerveau et les maux de la parole Aphasie, dyslexie, surdité, bégaiement dans lequel elle consacre un chapitre aux dernières avancées de la recherche sur la neurologie du bégaiement.

Alexis Jenni

Alexis Jenni est né en 1963 à Lyon, où il a enseigné les sciences de la vie et de la terre. Son premier roman, L’Art français de la guerre (Gallimard), a été couronné par le prix Goncourt en 2011. Romancier et essayiste, il poursuit une œuvre dans laquelle imaginaire et pensée se nourrissent l’un de l’autre.
Il a publié en 2019 Prendre la parole (éditions le sonneur), livre dans lequel il fait le récit de sa conquête des mots, depuis l’époque ou tout gamin, il bredouillait et bégayait jusqu’à l’étouffement.

 

Grégory Lambrette

Grégory Lambrette est psychologue, psychothérapeute, superviseur et associé de recherches auprès de CICSeS – Centre d’Intervention et de Communication Systémique et Stratégique (Belgique-France-Suisse). Il est également président de l’Association Luxembourgeoise de Thérapie Interactionnelle et Stratégique au Grand-duché de Luxembourg.
Il est chargé de direction d’un service de consultations spécialisées dans le champ des addictions au Grand-duché de Luxembourg. Il est l’auteur de plusieurs articles portant sur les applications du modèle systémique et stratégique et a également publié en 2015 un ouvrage intitulé « Bateson, la sagesse systémique » aux éditions Satas.

 

 

Anne-Lise Leclercq

Anne-Lise Leclercq est chercheuse et enseignante à l’Université de Liège, Belgique. Elle mène des recherches dans le domaine du bégaiement et exerce en tant que logopède (orthophoniste) à la Clinique Psychologique et Logopédique de l’Université de Liège.

Anne-Lise Leclercq a mené un recherche sur la réalité virtuelle comme outil permettant d’entrainer la personne qui bégaie à prendre la parole dans des situations de plus en plus anxiogènes, de manière à augmenter son sentiment de compétence et sa capacité à s’exposer ensuite dans des situations réelles.

Pamela Mertz

Pamela Mertz est membre de la National Stuttering Association (USA) depuis 2006, et actuellement membre du Bureau en charge des projets spéciaux. Elle a organisé de nombreux ateliers régionaux et nationaux et coordonne depuis plusieurs années le programme « nouveaux arrivants » lors des conférences annuelles de la NSA. Pam a également été animatrice pendant plus de 3 ans de Stutter Social , réunions vidéos par internet qui permettent à des personnes de toutes les régions du monde d’échanger sur leur bégaiement. Elle tient le blog Make Room For The Stuttering et anime et produit Women Who Stutter : our stories, podcast exclusivement destiné aux femmes qui bégaient. Dans le cadre de ce podcast, Pam a interviewé plus de 160 femmes de 32 pays.

Invitée en France par l’Association Parole Bégaiement pour le colloque 2020, Pamela Mertz y présentera les actions menées aux Etats-Unis en faveur des femmes qui bégaient.

Stanislas Niox-Château

Né en 1987 à Paris, Stanislas Niox-Chateau a d’abord joué au tennis. Après une blessure au dos, il se concentre sur ses études, puis l’entrepreneuriat.
Diplômé d’HEC, il cofonde Otium, un groupe de 6 sociétés dans le monde d’Internet et des logiciels.
Fin 2013, il cofonde Doctolib. En 6 ans, Doctolib est devenu le leader européen de la e-santé avec pour projet de contribuer à créer les cabinets et hôpitaux du futur et d’améliorer le parcours de soins des patients. Elle rassemble 850 salariés,40 millions de patients chaque mois, 100 000 professionnels de santé et 2 000 établissements de santé partenaires en France et en Allemagne.

A l’occasion du colloque de l’Association Parole Bégaiement, Stanislas Niox-Château témoignera de son bégaiement et de la façon dont il a su en faire une force.

 

Share This